Qu'est-ce-que le Tanya ?
Le Tanya, rédigé par l'Admour Hazaken est le texte fondamental de la 'Hassidout 'Habad. Il tire son nom de son premier mot "Tanya, on a enseigné". Il fut imprimé pour la première fois le 20 Kislev 5557 (1797), dans l'imprimerie bien connue de la famille Shapiro, à Slovita. Il fut édité plus de 7 fois, du vivant de l'Admour Hazaken, de 5557 (1797) à 5566 (1806). De nos jours, en particulier sous l'impulsion du Rabbi, il a connu près de 3500 éditions et a été imprimé dans le monde entier, devenant le livre sacré le plus largement diffusé. Par ailleurs, il a été traduit en Yddich, en Anglais, en Italien, en Français, en Espagnol, en Arabe, en Russe, en Portugais et en Allemand.
 
Dates et rédaction
Le Tanya est un recueil de conseils donnés aux 'Hassidim, lors d'entrevues particulières, de 5540 à 5550 (1780 à 1790). Le Rabbi commença à le rédiger pendant l'été 5552 (1792). En 5553 (1793), de nombreuses copies manuscrites du Tanya circulaient déjà.
Selon une autre version, le Rabbi le rédigea de 5735 à 5755 (1775 à 1795). Ce n'est qu'à cette date que commença la circulation des manuscrits.
 
Le Tanya : histoire
Les premières éditions, qui ne portaient aucune mention du nom de l'auteur, ne comprenaient que les 2 premières parties du Tanya :
1.
Likouteï Amarim "recueil de propos" ou "Sefer Chel Beïnonim" qui compte 53 chapitres et,
2.
Chaar Hay'houd Vehaémouna, "la porte de l'unité et de la foi", qui compte 12 chapitres.
L'Admour Hazaken explique dans son introduction, que son intension n'était pas d'imprimer ces 2 parties, qu'il souhaitait conserver sous forme manuscrite. Il fut conduit à changer d'avis car, de nombreuses copies avaient été faites et les erreurs s'étaient multipliées, ou bien par inadvertance, ou même de façon délibérée, du fait des opposants à la 'Hassidout, dans l'intention de nuire.